Régime 3×12 (première partie)

3 x 12 ce n’est pas le nouveau régime de travail imposé par le Medef et Sarkozy façon 12 heures de travail, 12 heures de repos, 12 heures de travail.

Non, rien de cela, il s’agit en réalité de la première séance du programme d’entraînement (pdf) des 20 kilomètres de Bruxelles : courir douze minutes, marcher deux minutes reprendre douze minutes, en marcher à nouveau deux et repartir pour un cinquième de tour d’horloge.

Après un premier essai bancal, j’ai réussi cette semaine à exercer ma foulée 36 minutes durant. Waouuuu quel bonheur! Se sentir en forme, laisser monter l’endorphine et s’éteindre la douleur, contrôler peu à peu son souffle et s’en laisser bercer par la sonorité sourde et cadencée, tels les moyeux du train couchette vous emmenant vers le Sud. Sentir ses jambes, de plus en plus aériennes, qui frôlent le sol, les chevilles anticipant les chocs, parant les creux et bosses du sentier, prenant appui sur d’instables cailloux ou des racines glissantes.

Et petit à petit oublier toute contrainte physique, le corps anesthésié par ses propres sécrétions, n’être plus qu’une tête qui dodeline au gré d’un voyage que l’on pense perpétuel. Et commencer à penser. Plus d’une demi-heure de réflexion ininterrompue c’est, en fait, un moment exceptionnel pour beaucoup. Pouvoir réfléchir, seul. Trente minutes. A tout, à rien. Sans objectif.
Vu le temps, gaspillage et futilités sont permis; même le pragmatique lacet n’interrompt que brièvement cet élan cérébral complètement déstructuré, cette chevauchée quasi onirique que seule la course de fond permet.

Suite après le 4 mars

En bonus

Exemples de jogging à ne pas suivre : mini-foulée, marche plutôt que court, a les bras inactifs, retombe violemment sur le sol et en est déséquilibré, n’est pas concentré sur son sujet; marche en canard exemple 1 et exemple 2.

Conseil musical : Iron Maiden , en hommage au bouquin d’Alan Sillitoe, a composé un morceau intitulé The Loneliness of A long Distance Runner. Mais c’est vraiment pas à mon goût, à l’inverse du livre. Du coup, je préfère vous faire écouter et à mon avis réécouter Run, Run Run du Velvet Underground.


Comments

  1. February 26th, 2008 | 15:07

    Tu as fait une erreur dans le lien de l’exemple 2 :

    http://http//www.youtube.com/watch?v=AThVa9iAVz4

  2. February 26th, 2008 | 16:27

    […] rapport avec le très joli texte de Ju, sur sa préparation aux 20km de Bruxelles, je vous propose un de moi en prose poétique qui vient […]

  3. February 26th, 2008 | 16:27

    Je me suis permis de commenter directement sur mon blog… :-)

  4. Julien Uh
    February 26th, 2008 | 18:20

    @ Vinalia oeps bedankt aangepast / corrigé
    @ Thitho: je lis ton texte ce week-end ;-)
    @ tous : vive le jogging, ce soir 3 x 15 minutes

  5. February 26th, 2008 | 19:32

    Moi j’ose pas courir à cause de la pollution, je ne suis pas certaine que ce soit meilleur que la clope de courir à Bruxelles… Rien que d’y penser..brrrrr…

  6. February 26th, 2008 | 19:48

    vinalia: rien ne t’empêche de courir en fumant une clope hein :D

  7. Julien Uh
    February 26th, 2008 | 22:25

    @ Vinalia pollution et jogging, c’est prévu pour la deuxième partie.
    Allez, j’ai fait trois fois quinze minutes, ménant un bon joint ;-)

  8. March 9th, 2008 | 0:57

    Zut, Kim est 4e…
    Mais, chic, Tia est 1e!!!

    tu vas célébrer?

  9. Julien Uh
    March 9th, 2008 | 20:08

    non, pas à ce point, mais j’en suis très content quand-même. :-)

  10. May 28th, 2008 | 22:25

    […] mois de mars, j’évoquais l’euphorie du jogging, tout motivé que j’étais à l’idée de courir les 20 kilomètres de Bruxelles. Une suite de […]

  11. April 14th, 2009 | 21:33

    […] tentais de distiller il y a quelque temps de cela mon bonheur de courir, de la dose d’endorphine ainsi générée, de la pensée vagabonde, de la sensation de ne pas […]