Qui a dit ?

C’est  donc Marion Lemesre qui a dit en 2003 que la lutte des classes est une forme de racisme. Le lien est ici (pdf). Curieusement elle l’a sorti parce qu’une exposition sur le logement social laissait trop de place au mouvement ouvrier par rapport à l’architecture. C’est un peu curieux de la part de Marion Lemesre de condamner la lutte des classes, laquelle a permis qu’on construise de si beaux logements sociaux, dont elle n’a malheureusement pas retruvé le descriptif esthétique à l’expo  😉 .

Gilles avait trouvé la bonne réponse, mais en cherchant via google sur mes conseils. Donc ça ne compte pas. Et pour éviter cela, le prochain “qui a dit” ne se retrouve pas sur internet. Voilà 🙂 Bon : continuons sur notre lancée

Qui a dit :

(…) dans l’hypothèse même où, par la seule vertu du suffrage universel, la classe ouvrière arriverait au pouvoir, se trouverait-il, dans les conjonctures actuelles, quelqu’un pour n’avoir pas les doutes les plus graves sur l’efficacité de l’action parlementaire et la possibilité d’une transition pacifique entre le capitalisme et le socialisme .

РC̩line Caudron, t̻te de liste europ̩enne pour LCR-PSL

– Oskar Lafontaine, co-dirigeant du nouveau parti de gauche allemand Die Linke

РJulien Lahaut, ancien d̩put̩ communiste belge

РGeorges Marchais, ancien secr̩taire g̩n̩ral du Parti Communiste fran̤ais

РEmile Vandervelde, ancien pr̩sident du Parti Ouvrier Belge

Comments

  1. June 5th, 2009 | 13:31

    Au pif je dirais Julien Lahaut…

  2. June 6th, 2009 | 19:33

    Par élimination: ça ne peut pas être Lafontaine, ni Vandervelde (le style convient mais pas l’option politique), ni Céline. Restent G. Marchais (m’étonnerait aussi, eurocommunisme et Union de la gauche obligent) et donc J. Lahaut. Je rejoins notre Homme. 🙂